Vous êtes ici :
"blanc"

08
05
11

elProToTo

elProToTo se fond dans la masse.

Suivez toutes ses aventures sur facebook… et retrouvez toutes les créations d’el flech sur son site : elflech.com

17
02
10

retour du beau temps

je descends à Schillingstr. pour aller au Kino International

timidement, le soleil revient… on distingue des ombres, c’est déjà ça…

Dans le plus beau cinéma de la ville, je vais voir “Arias with a Twist” de Bobby Sheehan, avec Joey Arias et Basil Twist…
A Docufantasy, comme l’appelle son auteur…

dans le plus beau cinéma du monde !

11
01
10

toujours de la neige…

il gèle…

07
01
10

de la neige, encore de la neige…

24
03
09

vive le printemps… il vient de neiger !

cour-atelier

21
02
09

ce sont toujours les soldes !

Malgré le froid, je décide d’aller faire les soldes… de chez moi à Potsdamer Platz à pied, c’est plus drôle…

Stresemannstr.

Berlin by snow

Je suis presque arrivée, au fond c’est Potsdamer Platz… je me demande si la femme devant moi a glissé sur la neige, la veille… elle est courageuse… ça glisse

fast geschafft!

fast geschafft!

de Potsdamer Platz à Friedrichstr., toujours à pied… Je prendrai du thé pour l’atelier dans les “Einkaufspassagen”…

Einkaufspassage, Friedrichstr.

Einkaufspassage, Friedrichstr.

Je continue vers Hackescher Höfe via Unter den Linden puis Museumsinsel… Arrivée “An der Spandauer Brücke”, là  où easyjet annonçait que, ça y est Berlin allait être relié au reste du monde (!), je découvre que le bar à manger va ouvrir prochainement à Berlin !

hier entsteht demnächst einen BAM

hier entsteht demnächst einen BAM

Je fais une pause, dans un café en soldes !

Café in der Dircksenstr.

Café in der Dircksenstr.

20
02
09

gauche-droite-gauche vs. droite-gauche-droite

en bas de chez moi

en bas de chez moi

Ce matin, en sortant de chez moi, enveloppée dans 10 couches-3 collants, ressemblant donc à un pingouin qui se prépare pour la marche de l’empereur sur la banquise, je regarde à gauche : rien… je m’engage, presque… je regarde à droite… Ô surprise, voilà qu’en plus de la neige, du froid, de la pluie givrante, de la patinoire géante, “ils” ont changé le trafic de sens pendant la nuit ! c’est tout ce blanc, au bout d’un moment ça influe sur le comportement humain…
Arrivée, non pas sans mal à destination, voilà qu’un des locataires de l’atelier arrive se tenant le bras : il s’est cassé la clavicule en tombant… vous aurez deviné comment ça s’est passé… l’hiver à  Berlin, c’est plutôt rude pour un être humain…